Exil

Comme promis, je vous parle aujourd’hui du premier livre qui m’a été transmis depuis fin septembre par mon groupe de lecture.Le premier, c’est Sukkwan Island de David Vann.
Sukkawn Island, c’est une île sauvage de l’Alaska ou Jim, dentiste de son état, décide de s’exiler durant 1 an avec son fils de 13 ans. Il plaque tout pour se construire une nouvelle vie. Avec très peu de préparation et  une organisation quelque peu faillible, il se jette dans cette aventure.
Très vite, on ressent l’avant goût de dépression qui s’installe chez cet homme. La promiscuité des lieux brise la pudeur des sentiments, et l’on découvre un fils dépassé. L’aventure tourne vite au cauchemar et le suspense nous mène à une fin des plus surprenantes.
L’auteur de ce livre étant lui même né sur une île en Alaska, on suppose que les descriptions sont fidèles.
Ce livre m’a rappelé d’autres récits de voyage atypique, ou la solitude est comme un défi à relever pour le narrateur. Ainsi, j’ai beaucoup apprécié Dans les Fôrets de Sibérie de Sylvain Tesson et Les Chaussures Italiennes de Henning Mankell.

Sukkwan Island

Sukkwan island

Dans les Fortes de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie

Les Chaussures Italiennes

Les chaussures italiennes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s